browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Services et fiscalité de base d’une chambre d’hôte

Posted by on 1 octobre 2019

Dédiée à l’accueil, une chambre d’hôtes est une chambre située chez l’habitant. Elle est généralement proposée à une clientèle touristique qui bénéficie d’une ou plusieurs nuitées accompagnées d’une diversité de prestations. L’encadrement d’une chambre d’hôtes est très strict, car la réglementation impose le respect de plusieurs conditions liées à l’accueil ainsi que le respect d’un certain nombre d’obligations. Si vous avez l’intention d’investir dans une chambre d’hôtes, découvrez les services que vous devez proposer et la fiscalité de base découlant d’un tel investissement.


Caractéristiques de la location d’une chambre d’hôtes et les prestations à proposer

Si vous faites de la location de chambre d’hôtes à Rangiroa comme en Vendée, votre offre peut concerner une ou plusieurs nuitées. L’accueil reste l’affaire de l’habitant, c’est-à-dire l’hôte. Ce dernier doit s’en occuper personnellement, au sein de sa résidence principale. Il est impératif que chaque chambre mise en location ait une surface minimale de 9 m², hors sanitaires. Toutefois, pour des raisons commerciales, on veille généralement à ce que l’aire de la chambre ne soit pas inférieure à 12 m².

Concernant les prestions à proposer, sachez que le petit-déjeuner est exigé, de même que la fourniture de linge de maison. Aussi, dans une chambre d’hôte, le locataire doit avoir accès à une salle d’eau et un WC qui sont en conformité avec les règles en matière de sécurité, d’hygiène et de salubrité. En outre, ayez à l’esprit qu’en tant que gestionnaire d’une chambre d’hôtes, c’est à vous qu’il revient d’assurer le ménage quotidiennement. Et cela doit se faire sans frais supplémentaires.

Article inspiré de Chambres d’hôtes : quelle fiscalité

Fiscalité de base d’une chambre d’hôte

La location d’une chambre d’hôte est une activité commerciale pour laquelle des impôts doivent être payés. Avant donc de vous lancer dans ce business, il est bon de connaitre au moins la fiscalité de base de celui-ci. Celle-ci stipule que dans le cadre de la mise en location d’une chambre d’hôte, les revenus qui en sont issus doivent être déclarés à l’impôt sur le revenu. Cela est possible dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC), dans la catégorie des Bénéfices Agricoles (BA) si la location est réalisée par un agriculteur et dans la catégorie des micro-entreprises. Dans le troisième cas, le chiffre d’affaires hors taxe ne doit pas dépasser 82 800 € et le résultat imposable est obtenu après un abattement forfaitaire de 71 %. Si vous louez une chambre d’hôte et que vos revenus ne dépassent pas 760 €, alors vous n’êtes pas tenu de payer l’impôt sur le revenu. Mais cette disposition ne s’applique pas aux micro-entreprises.

L’aspect fiscal doit particulièrement vous intéresser si vous louez une chambre d’hôte. Pour ne pas prendre de risque de ne pas faire les choses comme le veut la loi, il est préférable de solliciter les services d’un cabinet d’expertise comptable de la trempe de SR Conseil. C’est l’assurance de vous mettre en règle vis-à-vis de l’administration fiscale et d’avoir de la tranquillité dans la gestion de votre activité de location de chambre d’hôte. En outre, le cabinet d’expertise comptable peut se charger de la tenue de votre comptabilité, de la bonne gestion de votre trésorerie et de bien d’autres choses essentielles au fonctionnement parfait de votre business.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>